Formation des stagiaires béninois et togolais à bord

Nemo Ex incendie 70
Nemo Ex incendie 70

La formation des marins béninois et togolais à bord du Godetia se poursuit dans une excellente ambiance. Cette bonne humeur n’empêche pas de travailler et d’exécuter des exercices typiques de la vie à bord.

C’est ainsi qu’ils ont du tout mettre en œuvre pour renforcer les parties endommagées du navire qui avait -selon le scenario de l’exercice- était endommagé à cause d’une collision avec un autre navire. Ce sont des techniques de mesures, coupage d’étançon de bois et réalisation du montage qu’il faut réaliser le plus vite possible sous peine en cas réel de couler.

Un autre exercice simulait une des plus grandes craintes que les marins ont à bord : un incendie. Toutes les étapes de la lutte contre l’incendie ont été effectuées par les stagiaires. Du poste de commandement où le choix des priorités est fait, aux déploiements réels des lances.

Cet entraînement faisait partie du programme complet de l’exercice NEMO. Il a été complété d’un nouvel élément grâce à l’intervention des pompiers français qui sont venus à bord grâce à leur hélicoptère. C’est un excellent exercice tant pour les marins togolais et béninois que pour les marins français qui simulait ainsi au mieux un déploiement possible. Il s’agit de bien coordonner ses efforts, les moyens de communication, etc.

Seul un exercice sur le terrain comme celui-ci permet à tout le monde d’être effectivement prêt pour le jour où il s’agira d’un cas réel.

Comments

comments